L’aquarelle : une technique parfaite pour peindre des paysages !

Publié le : 16 juillet 20214 mins de lecture

Peindre représente une passion pour de nombreuses personnes. La peinture étant un milieu vaste et étendu, il existe plusieurs techniques afin de faire ressortir correctement le résultat souhaité. Parmi ces techniques, certaines restent plus faciles à maîtriser que d’autres. L’aquarelle en est un exemple parfait. Découvrir comment réaliser ce type de peinture devient nécessaire dans ce contexte.

Le principe

En premier lieu, il est important de savoir ce qu’est l’aquarelle. Par définition, c’est une peinture à l’eau qui se dépose sur le papier afin de placer des pigments transparents qui apparaîtront par la suite sous une forme de peinture. L’aquarelle peut être qualifiée de réversible, cela signifie qu’elle peut être diluée avec de l’eau même en étant séchée. Les peintures réalisées de cette manière seront donc beaucoup plus fragiles et devront être maniées avec précautions. Un bon dosage de l’eau et des couleurs doit être exécuté au préalable afin de ne pas faire disparaître les couches précédentes. Comme on parle ici de peinture à l’eau, le séchage sera quasiment instantané et cela rendra les modifications beaucoup plus difficiles. Il est donc nécessaire d’être précis et concentré dans ses mouvements.

À lire en complément : A quoi sert la technique du Lavis ?

Quels types de peintures ?

L’aquarelle est adaptée pour la réalisation de différentes œuvres, mais il est recommandé de l’utiliser pour les paysages. En effet, une peinture d’un paysage sera composée de détails et d’horizons imposants, le mélange à base de pigment et d’eau pourra faire ressortir toutes ces petites choses lorsqu’il sera séché. La possibilité d’ajouter différentes couleurs en les superposant entre elles peut aussi aider à donner un côté plus sain et plus naturel à votre peinture. Peindre un arbre, un ciel ou des espaces vastes sera beaucoup plus facile avec une peinture à l’eau, cela évitera de donner un effet trop gras et trop accentué. Elle permet aussi d’offrir un effet optique et visuel beaucoup plus profond lorsque l’on regardera le résultat final.

Une bonne utilisation

Afin de réaliser correctement vos peintures à l’aquarelle, il faudra d’abord vous munir du bon matériel. Comme ce sera une superposition de peinture qui va camoufler la lumière, elle devra être exécutée sur un support ou du papier blanc pour ne pas devenir trop sombre. Par ailleurs, le support doit aussi être apte à résister à l’humidité afin d’être relativement rigide et tendu.

Concernant les couleurs, le rendu final sera réalisé grâce à une superposition de plusieurs couches. Afin d’avoir l’effet de profondeur désiré, il est recommandé de peindre les zones les plus claires et de terminer avec les zones les plus foncées. C’est une technique très adaptée pour la peinture en extérieur, car les outils sont simples, pratiques et faciles à transporter.

Plan du site